Accord de libre-échange UEEA-Vietnam, "événement fondateur", selon le PM russe

Le Premier ministre russe Dmitri Medvedev a salué, le 11 juin à Moscou, l’accord de libre-échange (ALE) récemment signé entre l’Union économique eurasiatique (UEEA) et le Vietnam, le qualifiant d’un "important événement fondateur".

lm thue quan

Cérémonie de signature de l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l’Union économique eurasiatique (UEEA), le 29 mai au Kazakhstan.

Premièrement, c’est le premier accord de libre-échange de l’UEEA comprenant les nations dans l’espace post-soviétique avec le Vietnam - un pays quoique loin géographiquement entretient avec elles des relations d’amitié traditionnelles au cours de ces dernières décennies, a-t-il déclaré aux délégués au 17e Congrès mondial de la presse russophone. 
Deuxièmement, la signature de l’accord de libre-échange avec le Vietnam ouvre à la Russie et aux pays de l’Union un grand marché de plus de 600 millions d’habitants en Asie du Sud-Est, a fait valoir le chef du gouvernement russe.

Troisièmement, cet événement a ouvert à la Russie une porte sur l’Asie du Sud-Est au développement dynamique et riche en potentiels, a-t-il encore indiqué.

Signé le 29 mai au Kazakhstan en présence du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung et de ses homologues russe, arménien, biélorusse, kazakh et kirghiz, cet accord reflète la vision stratégique adoptée par l’UEEA sur le renforcement de la coopération avec l’Asie-Pacifique, une région dynamique et un moteur de la croissance économique mondiale.

Le président de la permanence de la Commission économique eurasiatique, Viktor Khristenko a affirmé que cet accord créerait une percée dans la promotion des relations économiques et commerciales entre le Vietnam et les cinq pays membres de l’UEEA et permettrait à cette dernière d’élargir ses relations commerciales et d’investissement avec l’Asie du Sud-Est et l’Asie-Pacifique.

Selon les économistes, les exportations vietnamiennes vers l’UEEA devraient augmenter de 20% après l’entrée en vigueur de cet accord. En 2020, la valeur des échanges commerciaux entre le Vietnam et l’UEEA devrait atteindre 12 milliards de dollars contre 4 milliards de dollars en 2014.

VNA/CVN