Belles opportunités à saisir par les entreprises françaises au Vietnam

En 2014, la valeur totale des importations du Vietnam est estimée à 131 milliards de dollars américains, soit une hausse de 12% par rapport à 2013. La France a pu tirer profit de cet essor de la demande vietnamienne en exportant 981 millions de dollars en 2014, soit une croissance de près de 16%.

 

Cette reprise des exportations françaises à destination du Vietnam, après trois ans de baisse consécutive, a d’autant plus de signification lors que les exportations de l’Union européenne vers le pays enregistrent une baisse de 5,7% en 2014. Les premiers postes d’exportation française sont les moyens de transport et pièces détachées (231 millions de dollars, soit +5,6% et l’équivalent de plus de 20% de part de marché des importations vietnamiennes), les produits pharmaceutiques (233 millions de dollars, malgré une baisse de 8,5% mais l’équivalent toujours de 20% de part de marché du Vietnam), les équipements, les machines et les pièces détachées (-9,5% avec 181 millions de dollars, soit 14,1% de part de marché). Les produits chimiques (+28,2% avec 48,6 millions de dollars, soit 4,2% de part de marché) et les produits métalliques (32,8 millions de dollars malgré une baisse de 42,4%, soit 2,8% de part de marché) sont respectivement en 4ème et 5ème position.

Les autres groupes de produits représentent une faible part de marché. Cependant, il est à noter que certains produits modestement exportés vers le Vietnam connaissent une forte croissance par rapport à 2013 à citer en premier bois et produits de bois (+199%), matières premières de tabac (+33%), voitures CBU (+55%), matières premières plastiques (+20%), produits en caoutchouc (+37%). Le marché du Vietnam est de plus en plus ouvert selon les engagements pris lors de son adhésion à l’OMC et dans le cadre des accords commerciaux conclus avec ses grands partenaires commerciaux.

L’économie vietnamienne, connue pour sa croissance soutenue et stable, son intégration de plus en plus forte à l’économie mondiale offre davantage d’opportunités aux entrepreneurs étrangers. Les entreprises françaises, incitées par le Partenariat stratégique signé entre les deux pays en septembre 2013 et bénéficiant d’une bonne notoriété auprès des consommateurs vietnamiens pourraient s’attendre à une plus grande réussite au Vietnam, notamment pour y améliorer leur part de marché, actuellement encore très modeste, de l’ordre de 0,8% seulement.

Service commercial de l’Ambassade du Vietnam en France