La 3e réunion du Dialogue économique annuel de haut niveau entre le Vietnam et la France à Hanoi

La 3e réunion du Dialogue économique annuel de haut niveau entre le Vietnam et la France a permis aux deux pays d’aborder les questions stratégiques en matière d’échanges commerciaux et d’investissements. Compte-rendu.

 

 doi thoai VP chung

Troisième réunion du Dialogue économique annuel de haut niveau entre le Vietnam et la France, le 15 avril à Hanoi.


Présidée par le vice-ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung, et le secrétaire d’État français au Commerce extérieur, Tourisme et Français de l’étranger, Matthias Fekl, la 3e réunion du Dialogue économique annuel de haut niveau entre le Vietnam et la France s’est tenue mercredi 15 avril, à Hanoi.

Les deux co-présidents ont réaffirmé le rôle important du Dialogue économique annuel pour la mise en œuvre de la coopération économique dans le cadre des relations de partenariat stratégique que le Vietnam et la France ont signé lors de la visite officielle en France du Premier ministre vietnamien Nguyên Tân Dung, en septembre 2013.

Les deux parties se sont félicitées de la hausse des échanges commerciaux entre les deux pays en 2014. Le volume total a atteint 3,54 milliards d’euros, soit une augmentation de 10% sur un an. Les deux co-présidents ont déclaré leur soutien au développement des échanges commerciaux sur la base de la parité et de la transparence. Sur ce point, le Vietnam a demandé à la France de pousser l’Union européenne (UE) à approuver au plus vite l'Accord-cadre sur le partenariat et la coopération intégrale (PCA) entre le Vietnam et l'UE  et de soutenir la finalisation des négociations de l’Accord de libre-échange Vietnamm-UE (EVFTA) en 2015.

Les deux co-présidents ont aussi convenu de résoudre les blocages sur l’échange commercial et les problèmes en matière d’accès aux marchés. Prochainement, le Vietnam lèvera l’embargo sur le bœuf français. La France continue de demander la reprise des autorisations d'exportation de la pomme, des fruits et légumes frais.

Ils ont par ailleurs abordé les projets dans lesquels les entreprises françaises investissent au Vietnam : la construction d’une ligne de métro à Hanoi et les projets dans le secteur de l’aviation et de l’aéronautique. Le renforcement des outils de soutien financier (aide publique au développement, soutien aux exportations, nouveau cadre juridique en matière de partenariat public-privé...) de la France pour le Vietnam en faveur de grands projets a aussi été débattu.

Réunion axée sur la lutte
contre le changement climatique

 Doi thoai VP Felk

Le secrétaire d’État français au Commerce extérieur, Tourisme et Français de l’étranger, Matthias Fekl (1er plan, à droite).


Nguyên Chi Dung et Matthias Fekl ont ensuite assisté à une réunion élargie aux administrations et aux entreprises. Elle était axée sur deux sujets majeurs : la lutte contre le changement climatique en lien avec la 21e Conférence mondiale sur le climat (COP 21), qui se tiendra à Paris à la fin de l’année, et la coopération dans le domaine de la santé.

Plusieurs projets ont bénéficié des aides de la France, notamment le Programme d’aide pour la résilience au changement climatique (SP-RCC), d’une valeur de 20 millions d’euros soutenu par la France via l’appui budgétaire, l’aide-projet par l’Agence française de développement (AFD) et le projet d’équipement et apport du savoir-faire français pour l’hôpital de Cân Tho, d’un fonds de 19,5 millions d’euros, financé par la Trésorerie générale de France.

«Ce Dialogue est très important. Il nous permettra de progresser dans l’ensemble des domaines. Beaucoup de projets existent déjà, mais il faut encore renforcer la coopération. Toutes les entreprises françaises présentes au Vietnam s’inscrivent dans cette ligne. Le gouvernement français soutient toutes les entreprises françaises qui sont présentes ici aujourd’hui et l’ensemble des projets que nous pouvons réaliser avec vous», a indiqué Matthias Fekl.

Conditions favorables pour
les investisseurs français

 Doi thoai VP DSu

Le vice-ministre vietnamien du Plan et de l’Investissement, Nguyên Chi Dung (centre).


«Une opportunité s’ouvre aux investisseurs français avec la création imminente de la Communauté économique de l’ASEAN, qui comprendra un marché commun de 600 millions d’habitants. Le Vietnam a également d’autres atouts pour l’attrait des investissements : un environnement politique stable, des infrastructures en cours d’amélioration et une main-d’œuvre jeune. Ainsi, j’encourage les entreprises françaises à investir davantage dans notre pays. Le Vietnam s’engage aussi à créer des conditions plus favorables pour les entreprises et investisseurs français», a conclu le vice-ministre Nguyên Chi Dung.

En marge de la 3e réunion du Dialogue, Matthias Fekl et sa suite sont reçus par le vice-Premier ministre Hoàng Trung Hai. Le secrétaire d’État français doit s’entretenir avec le ministre du Commerce et de l’Industrie, Vu Huy Hoàng et celui de l’Agriculture et du Développement rural, Cao Duc Phat. Il doit également rencontrer le président du Comité populaire de Hanoi et le vice-président du Comité populaire de Hô Chi Minh-Ville. Matthias Fekl assistera encore à la signature des accords de partenariat avec les agences de voyages vietnamiennes, qui se déroulera à l’ambassade de France, à Hanoi.
 

Duy Minh/CVN