Le Vietnam indépendant (depuis 1945)

HTML clipboard

Lorsque la deuxième guerre mondiale mit fin, et que les fascistes japonais se rendirent, le peuple Vietnamien avait mené avec victoire la Révolution d'août 1945. Le 2 septembre 1945, le Président Ho Chi Minh proclama l'indépendance du pays et l'avènement de la République démocratique du Vietnam sur la place Ba Dinh (Hanoi).

La situation démographique du Vietnam

HTML clipboard

La démographie du Viêt Nam se caractérise par un regroupement de la population dans les plaines littorales, principalement les deltas du fleuve Rouge et du Mékong.

En 2007, le Viet Nam compte plus de 85 millions d’habitants. Le Viet Nam a 54 ethnies, dont la majoritaire, l’ethnie des Viet ( ou Kinh ) vit principalement dans les plaines et la plupart des monorités, dans les régions montagneuses et les hauts plateaux.

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale jusqu'à 1954, la population a crû chaque année de 1,5 %, puis de 4 % de 1954 à 1960. De 1960 à 1975, la hausse s'est stabilisée à 3 % avant de retomber à 2,2 % jusque dans les années 1990. Depuis lors, la croissance annuelle de la population s'établit à 1 %. Ces taux élevés n'ont été égalés, dans l'Asie du Sud-Est, que par les autres pays de la péninsule indochinoise, le Cambodge et le Laos. Ils ont conduit à un doublement de la population en 32 ans.

Devises

devises La monnaie officielle est le dong (VND). La monnaie est stable, 1 euro vaut environ 26.000 – 28.000 dong.
Il est facile de trouver les points de changes dans les grandes villes. Il est également possible de retirer de l'argent par carte de crédit aux bornes automatiques ou dans toutes les grandes banques. devises 2

Les transports intérieurs

les transports interieursles transports interieurs 2

les transports interieurs 3les transports interieurs 4

- En ville:
Les bus dans les grandes villes (Hanoi, Saïgon, Nhatrang) mais c’est assez difficile de s'y retrouver dans les lignes, vous trouverez quand même toujours quelqu'un qui vous indiquera où descendre.
Le taxi, bien plus pratique et pas cher (le 1/4 du prix français) ont tous un taxi-mètre cependant vous pouvez négocier les longues courses ou sa location à la 1/2 journée.
Pour les plus courageux, la location de moto est facile tous les guest-house en proposent ou vous pouvez prendre une moto-taxi (xe ôm) au prix très raisonnable.

- A l'intérieur du pays:

les transports interieurs 5les transports interieurs 6

Il existe plusieurs moyens de transport à l’intérieur du pays :
a) Pour les plus pressés, l'avion est l'idéal, les tarifs sont avantageux, par exemple pour un vol Hanoi-Hue, le prix est de moins de 50 €.
b) Le train est un moyen qui permet de gagner du temps (surtout en train couchette) et de faire des rencontres sympathiques avec la population. Les réservations sont très faciles à faire soi-même dans les gares.

c) Le bus est un moyen de transport assez fréquent. Les trajets sont longs et souvent éprouvant suivant l'état des routes mais ça s'améliore. Depuis quelques années, la qualité des bus s’améliore et les chauffeurs plus "cool" sont maintenant de plus en plus utilisés par les vietnamiens eux-mêmes.
Ces compagnies de bus voyage du nord au sud et vice versa, elles sont nombreuses et faciles à trouver dans les quartiers routards des grandes villes et proposent à peu près toutes les mêmes tarifs avec la possibilité d' "open ticket" (vous descendez sur le trajet et il vous suffit de reconfirmer la veille pour reprendre la route jusqu'à l'étape suivante, etc...)

d) Enfin, la voiture de location ou les minibus avec chauffeur privé:

C'est l'idéal pour découvrir le pays à son rythme. Il faut compter en moyenne 50 $ par jour pour une voiture 4 places. Beaucoup d'agences proposent ce genre de location et vous n'aurez aucun mal à en trouver une. Le seul inconvénient est qu'il vous faudra peut-être un guide en plus car ces chauffeurs ne parlent pas souvent l'anglais. Cependant, ils sont de bonnes volontés et feront tout pour essayez de comprendre où vous désirez vous rendre. En plus ils vous faciliteront le contact avec la population dans les endroits les plus reculés.

La Santé

  • Vous devez simplement avoir vos vaccinations classiques à jour. Pour les séjours de plus de 3 mois il est préférable de prendre la vaccination contre la rage et le typhim.
  • Emporter éventuellement une boîte d'Ercéfuryl, d'Imodium, de Noroxine pour vos intestins, mais pas de panique, la façon de cuisiner vietnamienne est très propre. Au Vietnam, l’eau du robinet n’est pas potable et on ne consomme que de l'eau en bouteille (minérale ou stérilisée) ou l’eau bouillie.
  • N'oubliez pas que la médecine au Vietnam est la même que chez vous et en cas de problème vous seriez aussi bien soigné à Hochiminh-ville ou Hanoi qu'à Paris.

Etablissements médicaux :
Un simple appel téléphonique au consulat vous permettra d'obtenir les coordonnées des médecins habituellement consultés par les français. Vous aurez ainsi les coordonnées les plus actuelles, les plus justes et les plus précises.

Hanoi

SOS International: 31 Hai Ba Trung. Tél : (84-4) 3934.05.55 (urgences) ou 934.06.66
Hôpital Français: Phuong Mai, Dong Da. Tél : (84-4) 6577.11.00
Hanoi Family Medical Practice : A1 Van Phuc, Kim Ma. Tél : (84-4) 3846.17.48/49 ou 843.0748, urgences 24h/24 : 0903.401.919

Hochiminh-Ville

SOS International : 65, Nguyen Du, Q1. Tél : (848)3829.84.24
Hôpital franco-vietnamien : 6, rue Nguyen Luang Bang, Salle Than Phu, District 7. Tél : (848) 3411.33.33
Centre médical international : 1, rue Han Thuyen, District 1. Tél : (848) 865.40.25 (urgences, 24h/24), 3827.23.66

Vung Tau

SOS International : 1, Le Ngoc Han. Tél : (84-64) 858 776