La musique martiale des Tây Son

HTML clipboard

La musique martiale des Tây Son est très liée à la célèbre école d’arts martiaux de Binh Dinh. Selon la légende, cette musique fut inventée par Nguyên Hue (un héros national de descendance paysanne au XVIIIe siècle) et ses frères. Un musicien pouvait jouer 17 tambours; les mains frappaient sur 12 tambours, la tête sur un, ses talons sur deux et ses épaules sur les deux derniers. Ceux qui pouvaient accomplir cette tâche maîtrisaient l'art martial du saint.

Après la mort des frères Nguyên, cet art martial fut transformé en musique de rituel. Elle faisait partie du répertoire des chants en l'honneur des héros de guerre. La musique Tay Son comprend quatre rythmes appelés Xuat Quan (le départ de la marche), Hanh Quan (la marche), Ham Quan (l'arrêt de la marche) et Khai Hoan (le triomphe).