Villages artisanaux

Les villages de métier au Vietnam sont dédiés à un type de travail particulier. Ferblantiers, bronziers, nielleurs, potiers, porcelainiers, ébénistes, sculpteurs, imprimeurs, tisserands, vanniers, cordiers, laqueurs, spécialistes de l’écaille, de la corne ou de l’ivoire, tous ces métiers d’artisans sont encore bien vivants au Vietnam.
A Hanoi, dans la vieille ville, chacune des 36 rues porte le nom d’une corporation ou d’une spécialité : rue des Ferblantiers, rue des Eventails, rue du Chanvre… La rencontre avec ces vieux métiers justifie à elle seule le voyage. Les Japonais ont d’ailleurs fait du Vietnam une de leurs destinations favorites pour le shopping.
Les artisans vietnamiens utilisent un savoir-faire transmis depuis des générations, mais qu’ils savent aussi mettre au goût du jour, revivifiant la tradition pour offrir des créations pleines d’imagination et de raffinement : broderies, céramiques, vanneries… Vous ne repartirez pas les mains vides…
Voici les villages artisanaux les plus connus au Vietnam :

Nom du village Position géographique
Village de Bat Trang En banlieue de Hanoi
Village des estampes Dong Ho Bac Ninh, au Nord du pays
Village de soie Van Phuc Au sud de Hanoi
Le village céramique de Phù Lang À 60 km au nord de Hanoi
Le village de Cô Dô, pépinière de pinceaux Au Nord du pays
Le village des fondeurs de cuivre de Ngu Xa Au bord du lac Truc Bach, à l’ouest de Hanoi
Village de pierre Non Nuoc A Da Nang, au centre du pays
Village de chapeaux coniques de Phu Cam A Hue, au centre du pays
Village de légumes de Tra Que A Hoi An, au Centre du pays
Le village des nattes de Dinh Yên Province de Dông Thap (au delta du Mékong)

(sources : Le Courrier du Vietnam, TCLD)