La visite du Président français ouvrira de nouveaux pas de développement des relations bilatérales

La prochaine visite d’Etat au Vietnam du président de la République française, François Hollande, ouvrira de nouveaux pas de développement des relations entre les deux pays, a souligné l’ambassadeur du Vietnam en France Nguyen Ngoc Son, lors d’une interview accordée aux journalistes vietnamiens accrédités en France.

Le Vietnam et la France ont établi leurs relations diplomatiques le 12 avril 1973. ​En plus de 40 années, les deux pays ont fait beaucoup d’efforts pour rendre de plus en plus globales leurs relations en tous domaines, leur apogée tenant à la signature de l’accord de partenariat stratégique en septembre 2013 à l'occasion de la visite en France du Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Selon l’ambassadeur Nguyen Ngoc Son, depuis l’établissement des relations diplomatiques il y a plus de 40 ans, la France ​est demeurée un partenaire important et de premier rang du Vietnam en Europe. Après la fin de la guerre au Vietnam, elle a été un des premiers pays occidentaux à soutenir et à assister le Vietnam pour panser les blessures de la guerre et normaliser ses relations avec ​plusieurs pays ​du monde. En 1993, le président français François Mitterrand, le premier président d’un pays occidental, a visité le Vietnam, durant laquelle il a appelé les Etats-Unis à normaliser ses relations avec le Vietnam. ​La France a aidé le Vietnam à organiser le 7e Sommet des pays francophones en 1997. Il s’agissait du premier évènement international d’envergure organisé par le ​pays. Le président français Jacques Chirac a visité le Vietnam à deux reprises, en 1997 et en 2004.

La prochaine visite du président François Hollande aura lieu dans la conjoncture ​de relations bilatérales en bonne voie de développement ​en tous domaines, notamment après la signature ​du partenariat stratégique. Cette visite ​a une importance particulière, non seulement pour les relations entre le Vietnam et la France, mais aussi pour celles entre la France et l’Asie du Sud-Est.

La visite d’Etat du président de la République française donnera un nouvel essor aux relations bilatérales pour les porter à une nouvelle hauteur. Depuis le début de l’année, le président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, et le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian, ont effectué une visite au Vietnam, ce qui témoigne de l’intérêt de plus en plus ​grand de la France pour le Vietnam et, plus généralement, pour l’Asie du Sud-Est.

Selon l'ambassadeur Nguyen Ngoc Son, lors de cette visite du président François Hollande, les deux parties examineront et concrétiseront des contenus de leur coopération, notamment le renforcement de leurs relations politiques, de leurs échanges de délégations de haut rang, tant sur le plan bilatéral que multilatéral. En outre, elles examineront et amélioreront l'efficacité des mécanismes de coopération entre les deux pays. Cette visite sera une bonne occasion d'intensifier les grands projets économiques dans les infrastructures, la lutte contre le changement climatique, les sciences et les technologies, la santé, l'agriculture... A cette occasion, les deux parties signeront ​plusieurs documents de coopération dans les secteurs politique, économique, scientifique et technologique, agricole, judiciaire. La France et le Vietnam discuteront également de questions régionales et internationales d'intérêt commun.

Suite à la visite au Vietnam du président des Etats-Unis Barack Obama, la visite du président français témoignera du succès du Vietnam dans sa politique de coopération et d'ouverture. Ces dernières années, le Vietnam a obtenu de grandes réalisations dans la mise en œuvre d'une politique extérieure d'indépendance, d'autonomie, de paix, de coopération au développement, de multilatéralisation et de diversification de ses relations, contribuant à l'œuvre d'édification du pays, à la protection de la souveraineté des pays, ainsi qu'à l'amélioration de la position du Vietnam sur la scène internationale.

Lors de ces deux dernières années, l'ensemble des chefs d'État et de gouvernement des cinq pays membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU se sont rendus au Vietnam, témoignant du statut croissant du Vietnam dans la région comme le monde.

L'ambassadeur Nguyen Ngoc Son s'est déclaré optimiste devant les perspectives de la coopération entre le Vietnam et la France. Car, premièrement, cette visite ouvrira un nouveau pas de développement des relations bilatérales. Les deux pays ont ​des relations traditionnelles depuis longtemps, et ont créé une base juridique solide pour développer leurs relations dans plusieurs domaines. Les relations entre les p​euples des deux pays ont ​profondes. Plus de 300.000 Vietnamiens vivent en France et environ 7.000 étudiants y poursuivent leurs études. Il s'agit d'un facteur positif pour promouvoir les relations bilatérales dans l'avenir. Deuxièmement, le Vietnam s'intègre activement à l'économie mondiale et a un rôle et un statut de plus en plus dynamique au sein de l'ASEAN. Le Vietnam est également un membre actif de la communauté francophone. Notamment, il a signé plusieurs accords de libre-échange et s'intègre à la communauté économique de l'ASEAN. Ainsi, le marché vietnamien devient de plus en plus attrayant pour les entreprises françaises. L'ambassadeur Nguyen Ngoc Son souhaite que les relations entre les deux pays ne cessent de se développer.